Un essai dans le dispositif

J'ai décidé de faire une semaine d'essai dans le lycée d'Abbeville dans une section spéciale adaptée aux EHP.

J'ai deux années d'avance dues à ma précocité. Mon saut de classe quatrième a été difficile car mes professeurs n'entendaient pas le fait que je ne soit pas à l'aise dans ma classe. Cela m'a donné une mauvaise idée des professeurs et l'impression de ne pas être comprise ou entendue.

Le lycée de ma ville est un lycée normal pour avoir un bac général ou technologique.

Au bout d'un mois de cours dans un lycée non adapté je ne me sentais plus à l'aise et à ma place. Mes venues aux cours sont devenus moins régulières et des aménagements sont devenus nécessaires.

Mes parents ont essayé d'être le plus rapide possible mais le système est compliqué et nous ne savions pas comment faire.

A près deux mois d'attentes plus qu'insupportables, j'ai pu signer un accord d'aménagement.

Entre temps nous avions chercher un moyen plus rapide pour que je puisse aller en cours sans soucis. Nous nous sommes donc intéressés à des lycées déjà adaptés pour des EHP.

Très peu de lycées en public avec un internat sont disponible et ceux en privés coûtent excessivement cher. Ma famille n'avait pas les moyens de se permettre un lycée privé nous avons donc contacté les rares lycées publics.

Le plus simple pour nous a été celui d'Abbeville. Lorsque nous les avons contactés ils nous ont proposé une solution rapide.

Pour savoir si le lycée et les aménagements nous plairaient nous venions d'abord une journée (le vendredi) puis une semaine. Nous avions à chaque fois le choix de continuer ou non.

Le principal aménagement est donc le vendredi après midi; différents ateliers nous sont proposés et nous allons dans celui qui nous intéresse le plus.

Le jour d'essai m'a beaucoup intriguée. Tous les niveaux de classe sont mélangés et l’ambiance ressemble légèrement à celle d'une famille. Chaque style de personne peut s'exprimer sans problèmes.

J'ai donc décidé de faire la semaine d'essai proposé. Bien sûr le lycée étant très loin de chez moi, j'ai du aller à l'internat.

Le site du lycée est très grand et je me sentais un peu perdue dans les débuts mais au bout de deux jours j'arrivais plus aisément à me diriger.

Les cours étaient soit en classe entière soit avec seulement les EHP de ma classe. Je trouve que les cours en petit comité et avec seulement les EHP étaient mieux que les autres. L'entente ensemble est là et chacun a une attitude différente dans chaque cours.

L'internat m'a plus posé problème car je ne m'y sentais pas chez moi et  ça restait dans l'ambiance des cours. Pour pouvoir me sentir bien j'ai besoin d'un ambiance plus posée et familiale le soir et le matin.

A la fin de la semaine d'essai j'ai choisi de retourner dans mon ancien lycée pour tester les aménagements qu'on m'a proposé et que j'ai signé juste avant ma semaine d'essai.

Je pense que ce lycée restera dans mes options pour l'année prochaine ou si les aménagements que me propose mon propre lycée ne sont pas suffisants.

Je pense que ce lycée est une solution simple et plutôt rapide si besoin et qu'il faut être à l'aise avec un éventuel internat. Les aménagements peuvent être faits bien plus rapidement que dans mon propre lycée et cela est un grand avantage . Chaque activité est intéressante et donne des choses concrètes avec de nombreux projets et voyages.


Imprimer