• eip.bdp@gmail.com
  • "Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité" (Le Petit Prince)

Séance du 29/09/2020

Pour cette séance, nous avons poursuivi le débat sur la GPA.

Le débat est passé par de nombreuses étapes.

En premier lieu, nous avons fait une lecture d’un extrait d’article hostile à la GPA.

Pour rebondir , nous avons poursuivis le questionnement par :“la GPA est-elle assimilée à la prostitution,  une autre forme de marchandise du corps ?”.

Puis “Pourquoi vouloir absolument un enfant qui soit biologiquement le sien?”, cette interrogation nous a poussée à analyser le biologisme.

Une autre question nous est venue suite à cela, “combien de “co-parents” peut- on avoir ?”.

Cette question a aussi mérité une redéfinition d’un mot et cette fois celui de la parentalité.

Nous avons alors distingué  la GPA commerciale et la GPA altruiste.

nous avons poursuivis l’interrogation  sur la différence entre la GPA et les autres formes d'assistance à la procréation ainsi que les prix de cette aide suivant les pays.

séance du 22.09.2020

Lors de l'atelier de bioéthique médicale du jour, les objectifs de séances étaient de présenter les thèmes possibles , le fonctionnement de l’atelier et de commencer à débattre des premiers sujets.

Le thème choisi par les élèves participants à l’atelier fut la gestation pour autrui (GPA).

Il a d'abord été rappelé ce qu'était scientifiquement la GPA (implant de l’ovule et du spermatozoïde fécondé dans l’utérus de quelqu’un d’autre). A la naissance, le bébé n’appartient pas à la mère porteuse. 

Le sujet en débat était le concept de GPA, et aussi si les mères-porteuses devaient être rémunérées ou pas. Les arguments tournaient autour de la marchandisation du corps et à qui est destiné la GPA. La question s’est posée aussi de savoir si la GPA devrait être légalisée pour permettre une réglementation et un encadrement.

Séance du 07/02/2020

Thèmes de la séance: La grande prématurité, la médecine paliative en médecine périnatale.

Débats autour du choix de maintenir un grand prématuré potentiellement frapper de séquelles lourdes. Définition de la problématique.

séance du 14/02/2020

objectifs de la séance: La grande prématurité/ traitement des questions établies lors de la précédente séance

compte-rendu: 

- tentative d'établir une échelles des handicaps liés à la prématurité; 

- information médicale sur les effets de la prématurité; 

- Peut-on fixer un seuil d'une "vie qui mérite d'être vécue"?

- Faut-il tout mettre en oeuvre pour sauver un enfant très lourdement handicapé, sans aucune autonomie?

- Qui décide? Accords des parents, avis médical factuel, objectif et complet; 

- nécessité d'un accompagnement psychologique; 

Quelle place laisser à la question financière?

Séance du 24/01/2020

Objectifs de la séance: Etude des mécanismes du consentement notamment face à une autorité scientifique: expérience de Milgram

 

Réflexion sur la notion de consentement "libre et éclairé". 

Analyse des expériences diverses de psychologie clinique sur l'acceptation de l'autorité.

Développements sur la nature de la morale.

 

 

X

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.