Séance du 10/11/2020

Remontées de séance Affichages : 70

Nous avons changé de thème, nous sommes maintenant sur le DPI-H4A ou “bébé médicament”.

Nous sommes donc passés par beaucoup d’étapes, des questions nous servant de tremplin : 

 -Peut- on accepter cette forme de classification de la personne humaine ?

 -Peut-on réduire un enfant à la seule fonction d’en sauver un autre ?

 -Est-ce  acceptable si le second enfant était de toute façon programmé ?

 -Est-il nécessaire  que le deuxième enfant soit désiré pour lui-même ?

 -La FIV et le caryotype doivent-ils être réalisés pour l’enfant lui-même?

 -Le tri d’embryons est-il légitime et si oui, selon quels critères ?

 -Y a- t-il des critères à partir desquels une vie mérite d’être ou non vécue ? Ne peut-on pas dire qu’elle mérite toujours d’être vécue ?

 -Quels critères peuvent justifier un DPI ? N’y a-t-il pas un risque de dérive vers un critère de plus en plus restrictif ?

Imprimer